SCHOONEJANS Auderghem 2011-2013
  • Project: SCHOONEJANS Année/Year: 2011-2013 Statut: Achevé Situation: Auderghem Surface: 196 m²

    À un jet de pierre du Rouge-Cloître, à quelques centaines de mètres d’Hermann Debroux, de son viaduc, de ses immeubles de bureau. Proche d’une des plus importantes entrées de Bruxelles, le terrain est la dernière parcelle non bâtie de la rue. Le projet s’inscrit à l’intersection de deux typologies : d’un côté, des maisons unifamiliales des années 30 de style classique et de l’autre des petits immeubles à appartements de 2 à 3 étages. Le promoteur souhaitait une construction rapide et à bas prix, fonctionnelle et performante, avec la particularité supplémentaire de faire fonctionner deux programmes : une maison unifamiliale 4 chambres ou un duplex et un studio indépendant. Pour répondre aux critères de coûts et de délais nous avons opté pour une solution préfabriquée. En ajoutant le critère environnemental, le système s’est précisé en panneaux de bois massif contrecollés recouverts d’isolant à l’extérieur et laissés brut à l’intérieur. Afin d’alléger l’esthétique d’une finition bois au mur et dans une sorte de torsion du schéma classique plancher-enduit, le sol est recouvert d’une résine époxy blanche. La façade à rue se compose de larges ouvertures percées dans l’élévation monochrome. Une touche de couleur en façade avant en clin d’oeil aux projets modernes de Bruxelles des années 50 vient compléter le tableau.

    Near to the “Rouge-cloître”, only a few hundred metres from the Hermann Debroux viaduct and its office buildings, close to one of the most important entries in Brussels, the plot was the only left development site of the street. The site is surrounded by two different building types: 30’s detached family houses in a classical style and other small apartment blocks of 2 to 3 floors. The owner wanted a quick cheap construction, functional and efficient, with a particular feature that it could be used in two ways: a detached house with 4 bedrooms or a two floor apartment plus an independent studio. To meet the criteria of cost and time we opted for a precast solution. Taking into consideration also the environmental criterion, we decide to use solid wood panels covered by insulation outside and left raw inside. In order to reduce the aspect of a wood, and to twist the classical pattern gazed wooden floor, the soil has been painted with a white epoxy resin. Wide openings were introduced in the monochromatic street façade which was enhanced by a touch of colour to make reference to the modernists projects of the 50’s in Brussels.