CPAR Wavre 2015
  • Project: CPAR Année/Year: 2015 Statut: Concours Situation: Wavre Surface: 2960 m²

    Construction du Pôle de services agro-économiques du Centre Provincial de l’agriculture et de la ruralité.

    Dans le contexte élargi, dégagé du bâti existant, le site se présente comme une clairière à l’orée du Bois des Templiers. L’implantation est pensée de manière simple et naturelle : conserver et valoriser la nature existante, assurer une bonne accessibilité et minimiser l’impact au sol.

    – Créer un écosystème productif, tout en laissant à la nature « sauvage » le plus de place possible. Cultiver la terre tout en la rendant fertile doit être pensé parallèlement à l’aménagement paysager. Un aménagement adapté au programme permettant de mettre en avant l’agriculture durable liée à la recherche scientifique innovante.

    – Refermer la clairière en protégeant le site des nuisances de la N4 et offrir une plus grande visibilité au bâtiment dans l’axe de la perspective de la chaussée.

    – Permettre d’un côté du bâtiment de profiter des vues sur le site et du calme, localisation idéale pour les zones administratives et communes ; du côté des laboratoires, bénéficier de lumière et de vues indirectes au travers de claustras et de patios tout en se protégeant des effets de surchauffe.

    – Conserver l’accès principal et l’adapter de manière à différencier l’accès carrossable de l’accès piéton. Aménager le terrain (parking et bâtiment) de manière à respecter les contraintes programmatiques et à faciliter la marche en avant du centre d’analyse.

    – Donner une certaine légèreté à l’ensemble en prolongeant la trame (trois locaux de 6m de large desservis par 2 couloirs de 2m de large) jusqu’à l’extérieur en marquant la volumétrie en façade.

    – Minimiser l’empreinte au sol, les coûts constructifs, les frais de fonctionnement et la consommation énergétique par un volume simple et compact de manière à répondre aux nombreux impératifs du programme dense et complexe du CPAR. Le nombre important de fonctions, leur connexion, le travail des flux de circulation, justifiant cette compacité.

    – Se jouer de l’appareillage flamand classique en l’ajourant en claustras en façade Sud-Est, en le perçant de grandes baies en façade Nord-Ouest et en proposant par un jeu de saillies une façade à rue ornementée, figurant matériellement la tranche du bâtiment.