CARRE TILLENS Uccle 2018
  • Project: CARRE TILLENS Année/Year: 2018 Statut: Achevé Situation: Uccle Surface: 651 m²

    Dans un îlot calme et verdoyant implanté à Uccle, le projet Tillens propose trois maisons passives.
    Autrefois campagne bruxelloise où les riverains cultivaient déjà spontanément des jardins potagers, les 5 hectares Tillens abritent aujourd’hui une faune et une flore remarquables.
    En intérieur d’ilôt, à cheval sur les communes d’Uccle et de Forest, l’aménagement du parc Tillens en espace vert de quartier a pour vocation de recréer une dynamique sociale, d’induire une démarche participative autour d’activités communautaires.
    Le projet se situe au 12-13 Carré Tillens à Uccle, dernier segment de la venelle donnant sur l’espace vert de quartier du Carré Tillens en intérieur d’îlot. Les trois maisons sont projetées entre les 2 dernières constructions en date de l’impasse (numéro 11 et numéro 14).

    CONTEXTE URBAIN
    La volumétrie s’aligne pleinement à celle du numéro 14 et s’accorde aux volumes des maisons 5 à 10 formant ainsi un ensemble annonçant la fin du sentier et le début du paysage d’intérieur d’îlot. Chacune d’elles dispose de 142m² de superficie de plancher avec 3 chambres. Dans un souci de dialogue avec le contexte environnant, le projet propose des fenêtres alignées dans la hauteur et forment un ensemble à dominante verticale. Les façades à ruelle sont marquées par des cadres et allèges en bois et ponctuées par les lucarnes.
    Les 3 maisons sont revêtues de briquettes blanches émaillées mates assumant la filiation avec ses consoeurs plus anciennes.
    Une attention particulière a été portée à la relation entre le rez-de-chaussée et le sentier en aménageant un renfoncement dans la façade servant à la fois d’espace fonctionnel (garage à vélo) et d’espace d’interaction avec le parc en relation avec la maison via la cuisine. Pour ce faire, cet espace est privatisé par un rideau métallique réalisé sur mesure. Cette proposition joue sur la perception des limites entre sphère publique et privée, entre lieu d’interaction et d’individualité à l’image du carré Tillens.